Lexode Créer un blog
Signaler un abusFermer

Psyché d'âme

Bienvenue

le 31/12/2013 à 23h59

 

Petite boîte trop pleine

Avait besoin de repos,

Repose-toi, tu as travaillé à perdre haleine,

On ne t'oubliera pas, vers ce blog nouveau.

Psyché d'Ame voit le jour

Pour voir fleurir des poèmes, des amitiés sur le thème "des toujours"

Petit espace "clean", "cool", où rien ne viendra entâmer notre bonne humeur.

Gardez le cap, nos favoris, tenez fort la barre, vous vaincrez le vent,

La poésie nous réunit, sans prétention, ni concours, la vie coulera doucement.

 

Morganne

Le poème est de morganne pour vous souhaiter bonne route, mais on est avec Cécile (kelkune)

Association de malfaiteurs de bonheur  KELKUNE et MORGANNE

qui vous invitent à prendre place dans le train de la poésie,

comme NOE avec son Arche a emmené ses amis.

 

Une petite mention spéciale pour son dévouement à notre Mini nationale

Mona

 

Et à tous les autres merci d'être LA

 

Morganne et Kelkune and co.

 

Nous vous informons que les poèmes de ce blog ne sont pas libres de droit donc ne faites pas un copié collé de nos poèmes sans demander une permission SVP

 

Nous mettons notre coeur à faire des poèmes dans ce blog de l'amitié, donc respectez nous..

 

MERCI

 

 

 

L'on a du mal à recoller les wagons du train des challenges mais on y arrive quand même donc cette semaine c'est Cécile bien qu'elle ne soit pas beaucoup sur lexode

a répondu gentiment pour le challenge de cette semaine..

Comme le challenge est très bien et que peu de personnes sont là, 

Pensez vous qu'on peut le laisser deux semaines

autrement moi morganne, je l'ouvrirai samedi...

Même alain est sur la touche...


Bizzzz à tout le monde...


 




 

 

 

 

 


 


Fin de ce blog...

le 05/11/2013 à 15h53

AVIS à LA POPULATION !!!


 


  PSYCHE D' AME EST MORT


   VIVE PSYCHE !!!!


 


Psyché d' ame migre sur un autre blog


suite à  des problèmes techniques.     je vous retrouve sur cette nouvelle adresse :


 

http://psyche-d-ames.eklablog.com

Comme les cigognes psyché prend son envol...

Seulement

le 01/11/2013 à 13h40

Je n'ai besoin de la lumière que lorsque celle ci ne brûle presque plus
Le soleil me manque seulement lorsqu'il commence à neiger
Je hais la route seulement lorsque mon chez moi me manque
Je sais que j'étais bien seulement lorsque je me sens mal
Fixant le fond de mon verre
Espérant un jour que je ferai durer un rêve
Mais les rêves viennent lentement
Et repartent tellement vite
Je la vois lorsque je ferme les yeux
Peut être qu'un jour je comprendrai pourquoi
Tout ce que je touche meurt sûrement
Fixant le plafond dans le noir
Toujours ce sentiment de vide dans mon coeur
Parceque l'amour vient lentement
Et repart tellement vite
Je la vois lorsque je m'en dors
Mais je ne l'a touche et ne la garde jamais
Parceque je l'ai trop aimée
Et je me suis trop précipité
Je n'ai besoin de la lumière que lorsqu'il commence à faire sombre
Et cette route semble sans fin parceque mon chez moi me manque
J'ai besoin du soleil maintenant que le froid arrive
J'ai su à quel point je l'aime seulement quand elle est partie
Et je l'ai laissée partir
...

 

Andy
 

Douce quiétude...

le 30/10/2013 à 09h43

 


 


Pour voir le poème cliquez sur l'image...Merci.

Evy

le 27/10/2013 à 20h36


 

  

Ce soir je n'arrive pas à écrire
Pourtant j'en ai des choses à dire
J'en ai gros sur le coeur
Que depuis quelques jours j'en pleure

Voilà sept longues années
Que nous t'avons enterrée
Et que nous n'entendons plus
Le son de ta voix, qui s'est tue

Seuls les souvenirs et vidéos
L'ont gardé, ainsi que nos pseudos
Tu n'es plus là, et même après 7 ans
Tu me manques toujours terriblement

La douleur est toujours présente
Et toujours aussi blessante
Je ne crois pas que cela s'attenue
Toutes tes dates, sont des coups de massue

La vie peut être si cruelle
Et même si tu nous vois du ciel
Je ne vois plus ton sourrire
Qui n'est plus qu'un souvenir

Jamais je ne pourrais t'oublier
Quand on sait tout ce que tu as donné
Et je fermerai le clapet
A tous ceux qui te dénigrerai.

Evy

Bonjour à tous ! suite à certains dysfonctionnements du site, j'ouvre donc le challenge de cette semaine:


"  Chaque âge de la vie a ses plaisirs..."


 Bonne semaine à tous et a vos plumes ! :)


jeanmsc.

Le jour du départ

le 24/10/2013 à 06h30

Qu'y a t-il de plus beau que l'image laissé
Par celui ou celle qui sait quand le moment
De partir est venu ?
Maintenant, à l'apogée du printemps, mon amour
Ayant supporté sa passion, se décline au loin
Les dernières pétales dispersées par l'automne
Enveloppées dans la bénédiction qu'apporte la séparation
Il est temps de s'en aller
De la verdure épaisse de l'été
Et bientôt, le début fructueux de l'automne
Mon printemps se meurt telle une fleur
Alors laissons nous nous séparer
D'un délicat signe de la main
Un jour, quand les pétales tomberont avec insouciance
Et mon âme arrive à son échéance
Comme l'eau qui déborde lentement
Des sources de la montagne


Andy

Ta voix, tes murmures

le 24/10/2013 à 06h25

Quelque part dans mon âme
Il semble qu'une rivière sans fin coule
L'aube naissante rayonne intensément
Et trace un chemin d'or et d'argent
Qui mène là où mon coeur cache tes murmures

Pendant que je m'allonge au somme d'une colline
Fixant distraitement le lointain ciel bleu
Je ne peux oublier nos moments passés
Pour ce ciel qui est si distant
Où ta voix résonne dans son immensité

Bien que cette colline puisse effacer mes tristesses
Jamais elle ne pourra effacer cette mélancolie
En dessous de ce ciel lointain, le coeur léger
Mes yeux se sont fermés sous les caresses du vent
Qui apporte avec lui les echos de tes murmures


Andy

Voyage dans l'imaginaire

le 21/10/2013 à 21h44

Sur les ailes de l’imaginaire je partirais
Vers un pays que nul ne connait
Guidée par les étoiles filantes
Ma mémoire sera défaillante.
J’oublierais la douleur enchainée par la peur
Voir ce monde inconnu de l’univers
Aux milliers d’étoiles et leurs nuages de poussières
                      ....
Cosmos tu caches d’incroyables mystères
Aux sublimes couleurs traversant le ciel.
Après tant d’années- lumière
Tu m’ emportes une nuit au centre de la stratosphère.
Pour découvrir un bonheur espéré
Dans l’écrin du cœur de la voie lactée
Forêt de constellations féériques.
Rempli d’émotions pulsionnelles.
Hypnotisée par l’irréel
Dans ce voyage interstellaire
Fait de paillettes et de scintillements

 

 

 

 

je viens de lire votre quatre mains et je constate que nous avons écrit un peu sur le même thème,mais voilà alors ,les grands esprits se rencontrent ! je n'ais pas été tellement inspirée ,seul le ciel m'a aidé pour voyager .

Tags : mamin